Mythes et réalités sur les produits laitiers

Stagiaire en nutrition

Lors d’un midi-conférence de la Clinique du PEPS, avait lieu une présentation portant sur la pertinence des produits laitiers. Celle-ci était présentée par Marie Cyrenne-Dussault, stagiaire en nutrition sous la supervision de Mme Vicky Drapeau nutritionniste et professeure au Département d’Éducation Physique de l’Université Laval. Avec la nouvelle version du guide alimentaire canadien publiée en 2019, dans laquelle le groupe «Lait et substituts» a été retiré, plusieurs ont remis en question l’alimentation canadienne. Les croyances populaires et certains documentaires ont grandement alimenté une certaine méfiance. Est-ce justifié ou non? Voici 10 affirmations fréquentes sous forme de vrai ou faux.

Vrai ou Faux. Le Guide alimentaire canadien de 2019 ne contient plus le groupe «Lait et substituts», donc je dois moins en consommer. FAUX. Les produits laitiers ont été ajoutés à la nouvelle catégorie du guide alimentaire «Aliments protéinés». Ils font donc toujours partie du guide. Le nouveau guide alimentaire ne recommande pas de portions précises, mais suggère de consommer une variété d’aliments sains tout en étant à l’écoute de ses signaux internes de faim et de satiété1.

 

Vrai ou faux. Les produits laitiers ne sont pas la seule source de calcium alimentaire. VRAI, mais… Les produits laitiers font partie des aliments qui ont une teneur en calcium très intéressante. Par exemple, 250 ml de lait contient entre 290 et 325 mg de calcium alors que 125 ml de chou frisé n’en contient que 50 mg2. De plus, le calcium des produits laitiers serait mieux absorbé que celui provenant de certains produits végétaux. Il faut tout de même mentionner que les boissons de soya enrichies ont une teneur en protéines et en calcium comparables au lait et ont un bon taux d’absorption3, ce qui en fait une alternative intéressante.

 

Vrai ou faux. Les produits laitiers diminuent les risques d’ostéoporose. VRAI. Plusieurs études ont démontré que la consommation de produits laitiers aurait un effet neutre ou bénéfique sur les risques d’ostéoporose et de fractures4-7. Les produits laitiers fournissent des nutriments, comme le calcium, la vitamine D et le phosphore, qui contribuent au développement d’une ossature solide chez les jeunes8-10. Ils permettent également le maintien de la masse osseuse et compensent les pertes de calcium quotidiennes chez les adultes.

 

Vrai ou faux. Les produits laitiers sont pro-inflammatoires. FAUX. L’inflammation chronique survient lors de maladies chroniques comme les maladies cardiovasculaires, le diabète et l’obésité11. Selon trois revues systématiques de la littérature, la consommation de produits laitiers aurait un effet neutre ou anti-inflammatoire12-14. Certaines composantes agiraient en diminuant la production de molécules pro-inflammatoires comme la protéine C-réactive et les cytokines15-24. L’effet est toutefois différent chez les personnes allergiques au lait.

 

Vrai ou faux. Les produits laitiers augmentent les risques de maladies cardiovasculaires. FAUX. Bien qu’une consommation excessive de gras saturés est associée à l’augmentation du risque de maladies cardiovasculaires selon certains experts25, les acides gras retrouvés dans les produits laitiers affecteraient les lipides sanguins différemment grâce à l’effet de la matrice alimentaire et à la longueur des chaînes d’acides gras saturés26-30. La consommation de produits laitiers aurait ainsi un effet neutre ou bénéfique sur les risques de maladies cardiovasculaires31-39 grâce à l’action de divers nutriments40-42.

 

Vrai ou faux. Les produits laitiers font prendre du poids. FAUX. Des études ont montré que les produits laitiers auraient un effet bénéfique43 ou neutre44 sur le poids corporel. De plus, la consommation de produits laitiers protégerait contre la résistance à l’insuline. Parmi les mécanismes impliqués, on retrouve l’effet rassasiant des protéines, qui favorise une meilleure gestion du poids43. Le yogourt pourrait également modifier le microbiote intestinal chez les individus à risque d’obésité et des altérations du microbiote joueraient un rôle dans l’obésité45.

 

Vrai ou faux. Les produits laitiers augmentent les sécrétions dans la bouche et le nez. FAUX. Peu d’études ont analysé cette question de façon spécifique. Les quelques études existantes démontrent que les produits laitiers n’augmenteraient pas la production de mucus46-49, à l’exception des personnes ayant une allergie au lait.

 

Vrai ou faux. Il y a plein d’hormones et d’antibiotiques dans le lait. FAUX. L’utilisation d’hormones est interdite au Canada50 et le lait vendu aux consommateurs est également exempt d’antibiotiques51. Toutefois, certains pays ne sont pas soumis à ces normes, notamment les États-Unis. Depuis peu, le Canada importe des produits laitiers américains. Il est donc important de bien vérifier sur les emballages d’où proviennent les produits laitiers que l’on consomme.

 

Vrai ou faux. Le lait, c’est bon pour les enfants seulement. FAUX. Les produits laitiers sont riches en nutriments, ce qui en fait un choix intéressant même pour les adultes. Dans la plupart des cas d’intolérance au lactose, les aliments à base de lait n’ont pas besoin d’être complètement éliminés, mais devraient être limités selon la tolérance individuelle. Il est important de mentionner que plusieurs individus s’auto-diagnostiquent une intolérance au lactose à tort52,53. En ce qui concerne l’allergie au lait souvent présente chez les enfants, celle-ci tend à disparaître chez les adultes, lorsque le système immunitaire est bien développé54.

 

Vrai ou faux. Le lait au chocolat devrait être consommé après le sport. FAUX. On entend souvent que si la séance dure plus d’une heure et est d’intensité élevée, une boisson de récupération comme le lait au chocolat est nécessaire. Cependant, certaines études ont démontré que le lait au chocolat n’offrirait aucun avantage comparé à des placebos ou des boissons pour sportifs sur les performances55. Il faut donc garder en tête qu’il s’agit d’une boisson sucrée qui devrait être consommée modérément.

 

Comment intégrer facilement les produits laitiers à son alimentation ?

  • Le yogourt nature peut être consommé avec des fruits, un mélange de graines ou de granola maison et un soupçon de sirop d’érable ;
  • Se concocter un smoothie à base de lait ou de yogourt ;
  • Manger un bol de céréales le matin ;
  • Servir des tranches de fromage sur des craquelins de blé entier ;
  • Apporter sa boîte à lunch au travail ou à l’école et y inclure des produits laitiers ;
  • Incorporer les produits laitiers dans des recettes de muffins, de pâtes ou de trempettes ;
  • S’assurer d’avoir des produits laitiers à la maison.

 

Il ne faut pas oublier qu’il existe des alternatives comme les boissons de soya et le jus d’orange enrichis, le saumon et les sardines avec les arêtes, le tofu, les haricots blancs et le chou frisé2 pour n’en nommer que quelques-unes. Ces aliments ont une teneur en calcium intéressante et peuvent compléter les apports qui proviennent des produits laitiers.

 

En conclusion, plusieurs évidences scientifiques ont montré que les produits laitiers ont de nombreux bienfaits sur la santé à tout âge et sont faciles à incorporer quotidiennement à notre alimentation. À la suite de cette conférence, nous pouvons donc affirmer que les produits laitiers sont toujours d’intérêt en 2019, bien qu’ils ne soient pas obligatoires si on consomme des alternatives et qu’on s’assure de combler nos besoins en calcium.

 

Écrit par Marie Cyrenne-Dussault
Stagiaire en nutrition, Université Laval 

 

Références :

  1. Gouvernement du Canada (2019). Guide alimentaire canadien. https://guide-alimentaire.canada.ca/fr/ Consulté le 26 novembre 2019.
  2. Weaver CM et Heaney RP. « Food Sources, Supplements and Bioavailability » dans Calcium in Human Health, 2006, p.135-137.
  3. Gouvernement du Canada (2018). Fichier canadien sur les éléments nutritifs (FCÉN) – Recherche par aliment. https://aliments-nutrition.canada.ca/cnf-fce/index-fra.jsp Consulté le 26 novembre.
  4. Malmir, H., Larijani, B., & Esmaillzadeh, A. (2019). Consumption of milk and dairy products and risk of osteoporosis and hip fracture: a systematic review and Meta-analysis. Critical reviews in food science and nutrition, 1-16.
  5. Bischoff‐Ferrari, H. A., Dawson‐Hughes, B., Baron, J. A., Kanis, J. A., Orav, E. J., Staehelin, H. B., … & Li, R. (2011). Milk intake and risk of hip fracture in men and women: a meta‐analysis of prospective cohort studies. Journal of Bone and Mineral Research, 26(4), 833-839.
  6. Fabiani, R., Naldini, G., & Chiavarini, M. (2019). Dietary patterns in relation to low bone mineral density and fracture risk: a systematic review and meta-analysis. Advances in Nutrition, 10(2), 219-236.
  7. Matía-Martín, P., Torrego-Ellacuría, M., Larrad-Sainz, A., Fernández-Pérez, C., Cuesta-Triana, F., & Rubio-Herrera, M. Á. (2019). Effects of milk and dairy products on the prevention of osteoporosis and osteoporotic fractures in Europeans and non-Hispanic Whites from North America: a systematic review and updated meta-analysis. Advances in Nutrition, 10(suppl_2), S120-S143.
  8. Gropper, S. S., & Smith, J. L. (2012). Advanced nutrition and human metabolism, Sixth Edition. Cengage Learning.
  9. Santé Canada (2018). L’ostéoporose. https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies-chroniques/osteoporose.html Consulté le 26 novembre 2019.
  10. National Osteoporosis Foundation. Calcium and Vitamin D. https://www.nof.org/ Consulté le 26 novembre 2019.
  11. Gropper, S. S., & Smith, J. L. (2012). Advanced nutrition and human metabolism, Sixth Edition. Cengage Learning.
  12. Labonté, M. È., Couture, P., Richard, C., Desroches, S., & Lamarche, B. (2013). Impact of dairy products on biomarkers of inflammation: a systematic review of randomized controlled nutritional intervention studies in overweight and obese adults. The American journal of clinical nutrition, 97(4), 706-717.
  13. Bordoni, A., Danesi, F., Dardevet, D., Dupont, D., Fernandez, A. S., Gille, D., … & Shahar, D. R. (2017). Dairy products and inflammation: a review of the clinical evidence. Critical reviews in food science and nutrition, 57(12), 2497-2525.
  14. Ulven, S. M., Holven, K. B., Gil, A., & Rangel-Huerta, O. D. (2019). Milk and dairy product consumption and inflammatory biomarkers: an updated systematic review of randomized clinical trials. Advances in Nutrition, 10(suppl_2), S239-S250.
  15. Sun X, Zemel MB. Calcium and 1,25-dihydroxyvitamin D3 regulation of adipokine expression. Obesity (Silver Spring) 2007;15(2):340-8.
  16. Motiwala SR, Wang TJ. Vitamin D and cardiovascular risk. Current hypertension reports 2012;14(3):209-18.
  17. Oh J, Weng S, Felton SK, et al. 1,25(OH)2 vitamin d inhibits foam cell formation and suppresses macrophage cholesterol uptake in patients with type 2 diabetes mellitus. Circulation 2009;120(8):687-98.
  18. Liu G, Yang H. Modulation of macrophage activation and programming in immunity. Journal of cellular physiology 2012.
  19. Brasier AR, Recinos A, 3rd, Eledrisi MS. Vascular inflammation and the renin- angiotensin system. Arteriosclerosis, thrombosis, and vascular biology 2002;22(8): 1257-66.
  20. Bharadwaj S, Naidu TA, Betageri GV, Prasadarao NV, Naidu AS. Inflammatory responses improve with milk ribonuclease-enriched lactoferrin supplementation in postmenopausal women. Inflammation research : official journal of the European Histamine Research Society [et al] 2010;59(11):971-8.
  21. Zimecki M, Kruzel ML. Milk-derived proteins and peptides of potential therapeutic and nutritive value. Journal of experimental therapeutics & oncology 2007;6(2):89- 106.
  22. Kekkonen RA, Lummela N, Karjalainen H, et al. Probiotic intervention has strain- specific anti-inflammatory effects in healthy adults. World journal of gastroenterology : WJG 2008;14(13):2029-36.
  23. Da Silva MS et Rudkowska I. Dairy nutrients and their effect on inflammatory profile in molecular studies. Mol Nutr Food Res 2015;59:1249-1263.
  24. Calder PC, Ahluwalia N, Brouns F, Buetler T, Clement K, Cunningham K, Esposito K, Jonsson LS, Kolb H, Lansink M, et al. Dietary factors and low-grade inflammation in relation to overweight and obesity. Br J Nutr 2011;106:S5–78.
  25. Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO), Fats and fatty acids in human nutrition – Report of an expert consultation, 2010.
  26. Tholstrup T, Hoy CE, Andersen LN, Christensen RD, Sandstrom B. Does fat in milk, butter and cheese affect blood lipids and cholesterol differently? Journal of the American College of Nutrition 2004;23(2): 169-76.
  27. Biong AS, Muller H, Seljeflot I, Veierod MB, Pedersen JI. A comparison of the effects of cheese and butter on serum lipids, haemostatic variables and homocysteine. The British journal of nutrition 2004;92(5):791-7.
  28. Astrup A, Dyerberg J, Elwood P, Hermansen K, Hu FB, Jakobsen MU, et al. The role of reducing intakes of saturated fat in the prevention of cardiovascular disease: where does the evidence stand in 2010? Am J Clin Nutr. 2011;93:684–8.
  29. Rice, B. H., Cifelli, C. J., Pikosky, M. A., & Miller, G. D. (2011). Dairy components and risk factors for cardiometabolic syndrome: recent evidence and opportunities for future research. Advances in nutrition, 2(5), 396-407.
  30. Drouin-Chartier, J. P., Côté, J. A., Labonté, M. È., Brassard, D., Tessier-Grenier, M., Desroches, S., … & Lamarche, B. (2016). Comprehensive review of the impact of dairy foods and dairy fat on cardiometabolic risk. Advances in Nutrition, 7(6), 1041-1051.
  31. Drouin-Chartier, J. P., Brassard, D., Tessier-Grenier, M., Côté, J. A., Labonté, M. È., Desroches, S., … & Lamarche, B. (2016). Systematic review of the association between dairy product consumption and risk of cardiovascular-related clinical outcomes. Advances in Nutrition, 7(6), 1026-1040.
  32. Huth, P. J., & Park, K. M. (2012). Influence of dairy product and milk fat consumption on cardiovascular disease risk: a review of the evidence. Advances in nutrition, 3(3), 266-285.
  33. Soedamah-Muthu, S. S., Ding, E. L., Al-Delaimy, W. K., Hu, F. B., Engberink, M. F., Willett, W. C., & Geleijnse, J. M. (2010). Milk and dairy consumption and incidence of cardiovascular diseases and all-cause mortality: dose-response meta-analysis of prospective cohort studies. The American journal of clinical nutrition, 93(1), 158-171.
  34. Fontecha, J., Calvo, M. V., Juarez, M., Gil, A., & Martínez-Vizcaino, V. (2019). Milk and dairy product consumption and cardiovascular diseases: an overview of systematic reviews and meta-analyses. Advances in Nutrition, 10(suppl_2), S164-S189.
  35. Saneei P et coll. Influence of Dietary Approaches to Stop Hypertension (DASH) diet on blood pressure: a systematic review and meta-analysis on randomized controlled trials. Nutr Metab Cardiovasc Dis 2014;24:1253-1261.
  36. Gay HC et coll. Effects of different dietary interventions on blood pressure: systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Hypertension 2016;67:733-739.
  37. Siervo M et coll. Effects of the Dietary Approach to Stop Hypertension (DASH) diet on cardiovascular risk factors: a systematic review and meta-analysis. Br J Nutr 2015;113:1-15.
  38. German, J. B., Gibson, R. A., Krauss, R. M., Nestel, P., Lamarche, B., Van Staveren, W. A., … & Destaillats, F. (2009). A reappraisal of the impact of dairy foods and milk fat on cardiovascular disease risk. European journal of nutrition, 48(4), 191-203.
  39. Astrup, A. (2014). Yogurt and dairy product consumption to prevent cardiometabolic diseases: epidemiologic and experimental studies. The American journal of clinical nutrition, 99(5), 1235S-1242S.
  40. Lorenzen JK, Astrup A. Dairy calcium intake modifies responsive- ness of fat metabolism and blood lipids to a high-fat diet. Br J Nutr 2011:1–10.
  41. Rice BH, Cifelli CJ, Pikosky MA, Miller GD. Dairy components and risk factors for cardiometabolic syndrome: recent evidence and opportunities for future research. Adv Nutr. 2011;2:396–407.
  42. St-Onge MP, Farnworth ER, Jones PJ. Consumption of fermented and nonfermented dairy products: effects on cholesterol concentrations and metabolism. The American journal of clinical nutrition 2000;71(3):674-81.
  43. Sochol, K. M., Johns, T. S., Buttar, R. S., Randhawa, L., Sanchez, E., Gal, M., … & Melamed, M. L. (2019). The Effects of Dairy Intake on Insulin Resistance: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Clinical Trials. Nutrients, 11(9), 2237.
  44. Lanou, A. J., & Barnard, N. D. (2008). Dairy and weight loss hypothesis: an evaluation of the clinical trials. Nutrition reviews, 66(5), 272-279.
  45. Panahi, S., Gallant, A., Tremblay, A., Pérusse, L., Després, J. P., & Drapeau, V. (2019). The relationship between yogurt consumption, body weight, and metabolic profiles in youth with a familial predisposition to obesity. European journal of clinical nutrition, 73(4), 541.
  46. Arney, W.K. et Pinnock C.B. The milk mucus belief: sensations associated with the belief and characteristics of believers. Appetite, 1993. 20(1): p. 53-60.
  47. Lee, C. et Dozor A.J. Do you believe milk makes mucus? Arch Pediatr Adolesc Med, 2004. 158(6): p. 601-3.
  48. Bartley, J., & McGlashan, S. R. (2010). Does milk increase mucus production?. Medical hypotheses, 74(4), 732-734.
  49. Thiara, G., & Goldman, R. D. (2012). Milk consumption and mucus production in children with asthma. Canadian Family Physician, 58(2), 165-166.
  50. Les Producteurs Laitiers du Canada (2019). https://www.dairyinfo.gc.ca/index_f.php?s1=dr-rl&s2=canada&s3=ndc-cnpl&s4=09-2015 Consulté le 5 décembre 2019.
  51. Gouvernement du Canada (2016). Code national sur les produits laitiers. http://legisquebec.gouv.qc.ca/fr/ShowDoc/cr/P-29,%20r.%201 Consulté le 5 décembre 2019.
  52. Barr SI. Perceived lactose intolerance in adult Canadians: a national survey. Appl Physiol Nutr Metab 2013;38:830-835.
  53. Lovelace, H. Y., & Barr, S. I. (2005). Diagnosis, symptoms, and calcium intakes of individuals with self-reported lactose intolerance. Journal of the American College of Nutrition, 24(1), 51-57.
  54. Allergies Québec (2014). Statistiques. https://allergies-alimentaires.org/fr/statistiques Consulté le 5 décembre 2019.

55. Amiri, M., Ghiasvand, R., Kaviani, M., Forbes, S. C., & Salehi-Abargouei, A. (2019). Chocolate milk for recovery from exercise: a systematic review and meta-analysis of controlled clinical trials. European journal of clinical nutrition, 73(6), 835.

Vous désirer restez à l’affût des nouveaux articles avant même qu'ils soient publiés?
Inscrivez-vous à notre Infolettre.

Du même auteur
Share This
SOUMISSION
ON-LINE QUOTE