La coordination oeil-main: l’outil par excellence du gardien

Biomécanicien du sport

Les qualités athlétiques nécessaires à la performance d’un gardien de but sont variées et souvent complexes. Les entraîneurs rivalisent d’ingéniosité afin de trouver de nouveaux exercices qui permettront d’améliorer les éléments clés de leur performance. Une des qualités physiques souvent qualifiée d’essentielle chez les gardiens est la coordination œil-main. L’avènement de l’internet et des médias sociaux amène des exercices plus originaux les uns que les autres qui ont pour but d’améliorer ce paramètre de performance. Pourtant, très peu d’entraîneurs connaissent réellement ce qu’est la coordination œil-main et ce qui détermine son efficacité. Voici un aperçu simplifié de cette théorie issue du domaine de la neuroscience.

Qu’est-ce que la coordination œil-main?
Tout mouvement de la main nécessite un objectif spatial (une cible) déterminé par le système visuel. Celui-ci est non seulement un système sensoriel (détection d’un objet dans l’espace), mais aussi un système moteur (mouvement de l’œil dans son orbite à la recherche de la cible). C’est donc dire que l’œil doit bouger en même temps que de reconnaître l’objet vers lequel se dirigera la main. Dans la séquence temporelle, le mouvement de l’œil est effectué avant l’amorce du mouvement de la main afin de pouvoir identifier la cible.

Pour les gardiens de but, l’œil doit être en mesure de déterminer rapidement la trajectoire de la rondelle afin d’amorcer le mouvement de la main le plus tôt possible. La vitesse d’un lancer au hockey étant très élevée, les corrections de mouvement possibles après l’amorce initiale du mouvement de la main sont presque nulles. Il faut donc que le geste soit précis dès le départ.

Peut-on améliorer la coordination œil-main?
La coordination œil-main fait partie des éléments du répertoire moteur de base qui devraient être développé chez les jeunes. L’enfance est un moment idéal pour ce genre d’améliorations, car la fenêtre motrice y est disposé. De plus, dans un objectif de diversification sportive chez les jeunes la coordination œil-main est utile dans de nombreux sports auxquels participera le jeune sportif. Cela peut aussi être vu inversement, la pratique de plusieurs sports permettra un répertoire de coordination œil-main plus diversifié possédant une meilleure capacité d’adaptation.

Lorsqu’on parle de l’amélioration de la coordination œil-main, on parle principalement de l’amélioration de la vitesse et de la précision de l’identification de la trajectoire de l’objet ainsi que de la synchronisation du mouvement par rapport aux informations acquises.

En conclusion, la coordination œil-main est un élément fondamental du développement moteur de base qui devrait être stimulé chez tous les enfants. Pour ce qui est du développement spécifique de cette qualité pour des gardiens de but expérimentés et possédant déjà un bon fondement moteur de coordination œil-main, la possibilité d’amélioration est beaucoup plus complexe et plus spécifique au sport pratiqué. Cela sera élaboré dans un prochain article de SciencePerfo.

Écrit par Léandre Gagné Lemieux, M.Sc. kinésiologie

Références
1. Jeannerod M (1986) Mechanisms of visuomotor coordination: a study in normal and brain-damaged subjects. Neuropsychologia 24(1):41-78.
2. Paillard J (1996) Fast and slow feeback loops for the visual correction of spacial errors in a pointing task: a reappraisal. Can J Physiol Pharmacol 74(4):401-417.
3. Schmidt RA et Lee TD (2005) Motor control and learning: A behavioral emphasis. Champaign, Human Kinetics.

Vous désirer restez à l’affût des nouveaux articles avant même qu'ils soient publiés?
Inscrivez-vous à notre Infolettre.

Du même auteur

Comment entraîner la coordination oeil-main?

Comment entraîner la coordination oeil-main ? LÉANDRE Biomécanicien Dans un article précédant, la coordination œil-main a été décrite comme une habileté motrice essentielle à une bonne performance à la position de gardien de but. La compréhension de cette...

lire plus

Le travail musculaire de la poussée en patin avant

Le travail musculaire de la poussée en patin avant LÉANDRE Biomécanicien du sport Les joueurs de hockey passent leur été à s’entraîner dans le but d’améliorer leurs performances sur la patinoire. L’aspect principal que la plupart des joueurs souhaite améliorer est la...

lire plus
Share This
SOUMISSION
ON-LINE QUOTE